Jardins



Jardin de Ville

Situé en bas de la ville, devant la porte basse, l'endroit s'appelait Blauelhof au Moyen-Age et fait peut-être référence à une installation destinée à broyer le chanvre. Il est dù au seigneur Eberhard (1585 - 1637) qui acquiert les parcelles de jardins et de vignes à la place desquelles on installe peu à peu un vaste jardin d'agrément selon la mode de l'époque : parterres de fleurs, allées rectilignes, charmille en berceau, bocage ombragé. Un jardinier était chargé de l'entretien, mais il remplaça les fleurs par des légumes. Le jardin fut restauré et agrandi à partir de 1720, en prévision de séjours plus prolongés des seigneurs à Ribeauvillé. Mais la décadence reprit en 1735 , un projet de 1785, trop coûteux, n'aboutit pas. Le jardin fut aménagé en larges pelouses plantées de grands arbres et agrémentées de statues. La Révolution accentua encore la décadence du jardin , confisqué aux ducs de Deux- Ponts, il finit par être acquis par la Ville en 1809 qui y aménagea un jardin public.

En savoir + sur l'histoire du Jardin de Ville

 

Parc du Diaconat

Aménagé au milieu du 15ème siècle par Guillaume de Ribeaupierre qui construisit le château en ville (aujourd'hui lycée), il comporte plusieurs terrasses reliées par des escaliers. Celles-ci comportaient diverses décorations : pelouses, étang à poissons, massifs floraux, arbres rares dont 681 orangers et citronniers pour la plupart dispersés lors de la vente du château à la Révolution, ainsi qu'une châtaigneraie qui abritait un petit pavillon et un puits, et dont les arbres dépassent maintenant le mur d'enceinte. On y trouve encore quatre statues dues à Jean-Joseph Brosch datant du début du 18ème siècle et représentant Diane, Flore, Vénus et Apollon. En 1753, le duc de Deux-Ponts, successeur des Ribeaupierre, voulut les faire transporter à Oggersheim, mais il dut renoncer à son projet à cause des difficultés du transport. Le parc passa à divers propriétaires à partir de 1793 avant d'être vendu en 1895 à l'hôpital protestant (Diaconat).

Parc du Diaconat  Parc du Diaconat